Samedi 5 novembre Arte « Islande, fous de foot de boue »

Samedi 5 novembre Arte à 20h 

Dans le nord-ouest de l’Islande, le village reculé d’ Ísafjörður (deux mille six cents âmes) rêve de remporter, comme l’année dernière, le championnat national de foot de boue. Avant ce sacre, aucun Islandais n’aurait cru le club local, le FC Kareoki, capable d’un tel exploit. Il lui faut maintenant défendre son titre. Même si les joueurs ne sont plus tout jeunes, ils continuent de se vautrer régulièrement et joyeusement dans la gadoue – sur un champ labouré et copieusement inondé à cette fin. Même s’ils touchent leurs limites physiques, ils n’ont qu’une idée en tête : marquer des buts ! Défoulement et montée d’adrénaline garantis

Une aventure polaire – Jean-Baptiste Charcot (Arte)

Documentaire de 87 mn, samedi 8 octobre à 20h40 sur Arte

Explorateur et scientifique intrépide, le « gentleman des pôles » a posé les bases de l’océanographie moderne. Le portrait passionnant d’un grand homme de science et d’aventure.

S’il a suivi des études de médecine, Jean-Baptiste, le fils du docteur Charcot – célèbre pour ses méthodes d’hypnose, qui ont influencé Freud – ne pouvait marcher dans les larges ornières tracées par son père. Fasciné par l’exploration, influencé très jeune par les oeuvres de Jules Verne, Jean-Baptiste Charcot a toujours rêvé de prendre la mer à bord d’un bateau qu’il nommerait, à l’image de son désir fou, Le pourquoi pas ?. Refusant de voir la France prendre du retard sur la fiévreuse exploration polaire qu’ont entrepris de nombreuses nations au début du XXe siècle, il épuisera jusqu’à ses derniers deniers pour monter sur pied une première expédition en Antarctique, et amener ainsi la science aux confins du monde connu. La vie d’aventures qui s’ouvrira alors à lui est peut-être sans égale dans l’exploration scientifique, et lui vaudra le titre officieux, attribué par Paul-Émile Victor, son plus illustre disciple, de « patron de l’exploration polaire ». Aujourd’hui, ses découvertes et les données qu’il a recueillies, d’une rigueur et d’une ampleur extraordinaires pour l’époque, profitent encore à la recherche, notamment pour étudier les bouleversements climatiques en cours.

Gentleman explorateur

Marc Jampolsky signe un documentaire passionnant et documenté sur le destin hors norme de cet explorateur intrépide, de ses rêves d’enfants à son naufrage tragique sur des brisants islandais, lors d’un ouragan. Grâce aux nombreuses archives, photographiques et filmées, aux journaux de bord de ses voyages, à de multiples témoignages et à de nombreuses et magnifiques séquences animées, le film nous entraîne à la suite du « gentleman des pôles » dans une inoubliable aventure scientifique.