France 3 : Nous les Européens : Sans alcool, plus belle la vie Lettre d’info N°005

https://www.france.tv/france-3/nous-les-europeens/

« Sans alcool, plus belle la vie ! » : « coup de projecteur sur ceux qui préfèrent la vie sans alcool, ceux qui ont découvert la sobriété heureuse. Reportage en Islande où le gouvernement a mis en place à la fin des années 1990 un programme pour soigner une grande partie de sa jeunesse victime de l’alcoolisme »

“13h15, le dimanche” : « Un monde de glaces » 11 décembre 2022 sur France 2 lettre d’info N°085

Destination l’Islande à la découverte du Vatnajökull, deuxième glacier le plus volumineux d’Europe.

Julie, Aël et Guillaume nous font découvrir leur passion pour ce monstre de glace.

https://www.coulisses-tv.fr/index.php/infos/item/26373-%E2%80%9C13h15,-le-dimanche%E2%80%9D-%C2%AB-un-monde-de-glaces-%C2%BB-ce-11-d%C3%A9cembre-2022-sur-france-2

 

Le lien pour le voir ou le revoir :

https://www.france.tv/france-2/13h15-le-dimanche/4368298-un-monde-de-glaces.html

« Le dessous des cartes » Islande : au pays du feu et de la glace Lettre d’info N°081

A voir en replay sur le site d’Arte, un « Dessous des cartes » consacré à l’Islande pour mieux comprendre l’histoire politique et économique du pays et les enjeux géopolitiques autour de l’Arctique.

C’est un pays de contrastes, entre glace et lave. Perdue au milieu de l’Atlantique nord, l’Islande fascine par sa géographie singulière : 130 volcans actifs émaillent son territoire dont 10 % est constitué de glaciers. « Le dessous des cartes » part à la découverte du seul pays à générer une électricité 100 % renouvelable, également pionnier sur la question de l’égalité hommes/femmes.

Riche de ses ressources énergétiques et de sa position stratégique, l’Islande intéresse les géants américain, russe et chinois. Reykjavik exporte notamment vers Pékin son savoir-faire en matière de géothermie, énergie qui pourrait remplacer jusqu’à 25 % des besoins en charbon de la Chine.

 

https://www.arte.tv/fr/videos/108458-010-A/le-dessous-des-cartes/?fbclid=IwAR0zYDksb8G8S94eZpYRvyN1fEeHTYCxLBLWnoErheOiDyGCwV7i9BfXpZo

 

Disponible jusqu’au 21/09/29

« Islande, la magie des laves de Reykjanes » Arte Lettre d’info N°78

En Islande, pour la première fois depuis huit cents ans, d’immenses coulées de lave dévalent les pentes de la péninsule de Reykjanes, à quelques kilomètres de Reykjavík. Une opportunité rare pour les scientifiques d’étudier les mécanismes éruptifs (difficilement observables) de la dorsale médio-atlantique située au fond de l’océan. Arnaud Guérin accompagne une équipe de volcanologues.

 

Prochaine diffusion : 16 novembre 15h15

 

https://www.arte.tv/fr/videos/088420-012-A/des-volcans-et-des-hommes/?fbclid=IwAR3hXNUj5OxAD2Bwk6C14b7xjm1BqKIA-8hApVk_xZ78RkB4tK8bJ8taeLc

 

Disponible jusqu’au 08 janvier 2023

Quand nous étions sorcières (visible jusqu’au 30/04/23) Lettre d’info N°074

Film de 1989 avec Björk

Sur fond de landes islandaises battues par le vent, un conte empreint de mystère et de poésie, avec Björk, encore adolescente et déjà experte en sortilèges. En noir et blanc, une pépite fantastique à la saisissante beauté

À la fin du Moyen Âge en Islande, Margit et sa sœur aînée abandonnent leur masure pour se cacher dans les montagnes, après la mort de leur mère, lapidée et brûlée pour sorcellerie. Les fugitives trouvent refuge chez Johann, un paysan veuf qui élève seul son fils, Jonas, aux confins de landes inhabitées. Katla s’emploie à séduire le père en usant de ses pouvoirs magiques, au grand dam du fils, qui la rejette avec véhémence. Se liant d’amitié avec lui, Margit, de son côté, voit surgir sa mère défunte au détour de ses escapades solitaires, s’enfonçant dans un monde mystique.

Bal(l)ade islandaise
Adapté d’un conte de Grimm et tourné en noir et blanc sur fond de landes battues par le vent à la beauté sauvage, Quand nous étions sorcières ensorcelle dès les premiers plans. Ange blond, Jonas dresse une couronne de fleurs sur la tombe de sa mère, alors qu’en voix off, Katla susurre à sa sœur que l’âme de la leur vole à jamais, attachée par un fil au cœur d’un oiseau. Dans cette atmosphère empreinte de mystère, où l’austérité des paysages le dispute à la féroce intensité des sentiments, la réalisatrice Nietzchka Keene, disparue en 2004, compose un puissant poème visuel aux allures de bal(l)ade islandaise. Encore adolescente mais déjà experte en sortilèges, l’hypnotique Björk, frimousse de faune constellée de taches de rousseur emportant le spectateur dans ses visions, crève l’écran, une décennie avant son tournage avec Lars von Trier pour Dancer In the Dark. Dans le sillage d’attachantes sorcières, premières victimes de leurs pouvoirs et condamnées à l’errance, une pépite fantastique au romantisme noir.

 

https://www.arte.tv/fr/videos/110711-000-A/quand-nous-etions-sorcieres/