“Jólabókaflódið” : quand l’Islande s’enivre de livres

Jólabókaflódið c’est l’événement littéraire incontournable en Islande : dès le mois d’octobre et jusqu’aux fêtes de fin d’année, les maisons d’édition inondent le marché de centaines de nouveaux titres. Durant cette période, chacun des 125 000 foyers du pays reçoit le bókatíðindi, un catalogue comptant cette année 665 titres, soit environ 80 % des livres publiés en 2020.

Puis, partout dans le pays, dans les cafés, les librairies et même sur les lieux de travail sont organisées des lectures, souvent accompagnées d’un petit concert, durant lesquelles les auteurs peuvent présenter leur œuvre. Le soir de Noël, la tradition veut qu’on s’offre des livres et qu’on passe la soirée à lire en famille à la maison. Si l’amour de la littérature est nettement plus ancien dans le pays, cette tradition particulière serait un héritage de la Seconde Guerre mondiale, quand les livres imprimés en Islande, donc non soumis aux restrictions ou aux taxes sur l’importation, ont rencontré un succès qui ne s’est jamais démenti jusqu’ici.

Une année particulière
Mais la Jólabókaflódið – Jól pour “Noël”, bók pour “livre” et flódið pour “inondation” – en 2020 ne ressemble pas aux précédentes, Covid-19 oblige.

Comme en France, où les librairies sont à nouveau autorisées à accueillir du public ce samedi 28 novembre, le nombre de clients dans les librairies islandaises est limité. Cela n’a pas empêché une hausse de 57 % des ventes de livres durant les trois premières semaines de novembre comparées à la même période de l’année précédente. Un engouement rassurant pour les maisons d’édition du pays, qui misent beaucoup sur les fêtes de fin d’année.

Selon les chiffres de l’Union internationale des éditeurs, l’Islande était jusqu’en 2015 le pays comptant le plus grand nombre de livres publiés par habitant, indique The Reykjavik Grapevine.

Présentation de  » Histoire de l’Islande » à la librairie La Passerelle (Antony) le 7 novembre 2020 Lettre d’info N°29-2

RECTIFICATIF

Covid a joué des tours à Æsa et sa famille !

Résultat : la présentation de  » Histoire de l’Islande » à la librairie La Passerelle (Antony) a été reportée du 17 octobre au 7 novembre 2020,… sans Æsa, repartie en Islande pour y donner ses cours.

Librairie « La Passerelle »,
Place du Marché
92 Antony.

Voir l’information du 2 octobre 2020

Programme des « Nordic Days (ex Boréales) de Caen 2020

Programme des « Nordic Days (ex Boréales) de Caen

Du 14 octobre au 31 décembre 2020

 Vous trouverez tout le programme ici :

https://www.lesboreales.com/nordicdays/?fbclid=IwAR3nCxe65dtxeEUghRB33Pw2K4M3U1haOyzrLRlcIYY-C_Mkb1cdHmAqWRY

Modification des Boréales de Caen (14)

REPORT DES BORÉALES DE CAEN

Suite à la crise sanitaire, les Boréales sont modifiées.
Le nouveau programme : https://www.lesboreales.com/wp-content/uploads/2020/09/Communiqu%C3%A9-de-presse_Nordic-Days_2020_OK.pdf?fbclid=IwAR1LHB–CzK_JphVSKkuGR-qolmlivLhjGVlxD4usYiSxeQEVhZtFMXXDAc

Présentation et dédicace de « Histoire de l’Islande » à Antony (92) le 17 octobre 2020

Présentation et dédicace de « Histoire de l’Islande » à Antony (92)

Æsa Sigurjónsdóttir et Michel Sallé présenteront « Histoire de l’Islande » pour sa sortie en livre de poche (Tallandier) le 17 octobre à partir de 15 heures.

Librairie « La Passerelle »,

Place du Marché

92 Antony.

BD-concert à L’espace d’Albret à Nérac (47) le 3 octobre 2020

BD-concert à L’espace d’Albret à Nérac (47)
Initialement annoncé en Drive In, le BD concert de la Saga Grimr se tiendra finalement à l’espace d’Albret ce samedi 3 octobre 2020 à 20h
Dans le cadre de la 13e édition des Rencontres Chaland, l’Espace d’Albret de Nérac présente « La Saga Grimr » par l’Ensemble Drift, un BD-concert organisé ce samedi 3 octobre à 20 h, à l’Espace d’Albret.
La saga de Grimr de Jérémie Moreau est une quête initiatique sombre et forte dans le décor grandiose de l’Islande du XVIIIème siècle.
Les artistes de l’Ensemble Drift se sont donnés pour mission de faire voyager les spectateurs dans cette Islande tumultueuse, terre native du jeune Grimr. L’auteur raconte le parcours de ce jeune orphelin, sans père, ni mère, parti de rien, dans un pays obsédé par ses racines. On assiste à la naissance d’un volcan, l’histoire d’un personnage qui devient une force de la nature. L’auteur a été récompensé au festival international de la BD d’Angoulême, il a reçu le Fauve d’Or.
L’Ensemble Drift, un groupe aux accents punk-rock avec Sol Hess, guitares, basse, Jérôme d’Aviau, batterie, clavier, mélodica, glockenspiel, Frédéric Cazaux, clavier, basse, harpe celtique, boîtes à musique et componiums, mélodica.

Ian Manook à Mazamet le 20 septembre 2019

Patrick Manoukian, alias Ian Manook, auteur à succès de romans, sera à la médiathèque Claude-Nougaro d’Aussillon le vendredi 20 septembre, à 18 heures, pour une conférence exceptionnelle.

Son héros récurrent, Yeruldelgger, policier atypique et hors système de la jeune démocratie mongole, mène des enquêtes aux quatre coins du monde pour lutter contre les trafiquants en tout genre. Les tribulations du turbulent commissaire le conduisent parfois en France, où son créateur, Patrick Manoukian, est né en 1949. Bourlingueur, journaliste, patron d’une société de communication, diplômé en sciences politiques et en droit européen, Manoukian a exercé de nombreux métiers. En 2013, il signe du pseudonyme de Ian Manook le premier opus de la série Yeruldelgger, qui remporte de nombreux prix et couronne sa trilogie de «thrillers mongols» : «Yeruldelgger», «Les Temps sauvages» et «La Mort nomade» (Albin Michel), traduits dans près de dix langues. Avec son dernier roman, «Heimaey», paru en 2018, il débutait une série islandaise dont «Askja» est la suite. Patrick Manoukian reste un grand amoureux du Brésil, où il a vécu, et de l’Argentine. Il demeure aussi très attaché aux paysages d’Islande, terre de son premier grand voyage, et à ceux d’Alaska et, évidemment, de Mongolie.

Entrée Libre.

Tournée, en France, de Auður Ava Ólafsdóttir septembre 2019

Tournée, en France, de Auður Ava Ólafsdóttir

À l’occasion de la parution de Miss Islande Auður Ava Ólafsdóttir sera en France du 12 au 17 septembre :

Jeudi 12 à 18h30, Librairie Contact – Angers Vendredi 13 à 20h, Le Genre urbain – Librairie – Paris Samedi 14 et dimanche 15, festival Le Livre sur la Place, librairie L’Autre Rive Nancy Lundi 16 à 18h30, Librairie La Cour des grands – Metz Mardi 17 à 19h, Librairie Sandales D’empédocle Besançon

Miss Islande a été traduit de l’islandais par Eric Boury