Quai du polar à Lyon (69) du 31 mars au 2 avril

Vendredi 31 mars
Hôtel de Ville – Grand Salon – Lyon 1
17H30 TRANSEUROP’EXPRESS
« Europe d’Est en Ouest » : c’est le thème de notre édition 2017. Une traversée aussi littéraire que géopolitique et criminelle, pour aller plus haut et plus loin dans l’Atlas que notre festival dessine, année après année.
Avec : Victor Del Arbol (Espagne) – Arnaldur Indridason (Islande) – Andriy Kokotukha (Ukraine) – Zygmunt Miloszewski (Pologne) – Olivier Truc (France).
Présenté par Hubert Artus

Samedi 1er avril
Chapelle de la Trinité – Lyon 2
10H30 L’ISLANDE, TERRE DE POLAR
Comme tous les pays du Vieux Continent, l’Islande est entre tradition et modernité. Mais voilà des années que l’Union Européenne refuse l’entrée au pays dont, pourtant, elle écoute l’électropop de Björk, dont elle a lu le prix Nobel de littérature 1955 Bergsson Halldor Laxness… et dont elle raffole du polar. Rencontre avec Arnaldur Indridason, star incontournable, et deux fines gâchettes plus récemment apparues.
Avec : Arnaldur Indridason (Islande) – Ragnar Jónasson (Islande) – Lilja Sigurdardóttir (Islande).
Présenté par Julie Malaure

Célestins, Théâtre de Lyon – Célestine – Lyon 2
14H00 DE L’INFLUENCE DE L’ÉTERNELLE AGATHA CHRISTIE
Elle est l’écrivain le plus traduit au monde, et est l’auteure la plus lue par les Anglo-Saxons après Shakespeare. Son oeuvre et ses personnages demeurent des modèles qui font partie de notre inconscient collectif. Comment les plumes de 2017 s’inspirent-elles ou se revendiquent-elles de cette dame éternelle ? La rencontre sera précédée par la projection d’un documentaire inédit sur Agatha Christie
Avec : M.C. Beaton (Angleterre) – Hervé Claude (France) – Ragnar Jónasson (Islande) – Jean-Christophe Klotz (réalisateur du documentaire Agatha Christie contre Hercule Poirot).
Présenté par Julie Malaure

Hôtel de Ville – Salon des Anciennes Archives – Lyon 1
17H00 NARCO TRAFIC : LA DROGUE, UNE HISTOIRE DU MONDE
Depuis leur invention, les drogues sont aussi des raisons d’état, ou des causes de guerres. Globales, mondiales, ou entre clans. Dans chaque continent, l’économie de la drogue raconte une histoire du monde, avec des fictions toujours à renouveler.
Avec : Hervé Claude (France) – Stéphane Pair (France) – Lilja Sigurdardóttir (Islande).
Présenté par Jacques Lindecker

Et plein d’autres choses encore : http://www.quaisdupolar.com/programmation/

Planning des dédicaces :
http://www.quaisdupolar.com/wp-content/uploads/2012/03/Planning-Ddicaces-2017-3.pdf

Boréales de Caen 2017 : Liste des auteurs confirmés

Ce sera tout d’abord une vague islandaise qui arrivera sur la Normandie avec pas moins de sept auteurs parmi lesquels, les habitués du festival Auður Ava Ólafsdóttir (Le rouge vif de la rhubarbe [Zulma, 2016] et nouveauté à paraître en septembre 2017) et Jón Kalman Stefánsson (À la mesure de l’univers [Gallimard, 2017]) accompagnés de Sjón (Le garçon qui n’existait pas [Rivages, 2016]), Steinunn Jóhannesdóttir (L’esclave islandaise [Gaïa, 2017]), Ragnar Helgi Ólafsson (Lettre du Bouthan [Passage(s), 2017]), Lilja Sigurðardóttir (Piégée [Métailié, 2017]) et Ragnar Jónasson (Mörk [La Martinière, 2017]).

 

En plus des auteurs islandais, les festivaliers pourront venir écouter les suédois Katarina Mazetti (Petites histoires pour futurs et ex-divorcés [Gaïa, 2017]), Mikael Bergstrand (Le gourou de la Baltique [Gaïa, 2016]) et Sara Stridsberg (Beckomberga – Ode à ma famille [Gallimard, 2016]) pour un débat avec l’islandais Sjón autour du Grand prix de littérature du Conseil Nordique dont ils sont tous deux lauréats.

 

Enfin l’auteur jeunesse finlandais Timo Parvela (Moi & ma super bande : chouette, des Olympiades ! [Nathan, 2017]) nous fera le plaisir d’être aux Boréales pour des rencontres en région, tout comme l’illustrateur danois Terkel Risbjerg (Perceval [Le Lombard, 2016], scénariste : Anne-Caroline Pandolfo]).

Soirée de présentation des Boréales de Caen 2017

Jeudi 12 octobre 2017, le festival Les Boréales dévoilera, durant cette traditionnelle soirée, la programmation de sa 26e édition. Ce moment, riche en surprises, sera suivi du ciné-concert Voyage au centre de la terre.

Voyage au centre de la terre

centre

Réalisé par Henry Levin. 1959 – 132 min Mis en musique par Romain Camiolo et Igor Troppe Création originale – Commande de l’Orchestre Régional de Normandie

Le professeur Oliver Lindenbrook, convaincu que l’explorateur Arne Saknussem, porté disparu, est parvenu au centre de la Terre, quitte Edimbourg avec ses camarades Alec McEwen, Jenny, Carla Goetaborg et Hans Belker. Ensemble, ils entreprennent un extraordinaire périple dans les profondeurs de la Terre.

Collaboration avec le CNSM de Lyon Direction Orchestre Régional de Normandie : Nicolas Kruger Avec : les musiciens de l’Orchestre Régional de Normandie

Jeudi 12 octobre Comédie de Caen

Théâtre d’Hérouville Réservation non ouverte

 

« Ce film est l’une des meilleures adaptations de Jules Verne à l’écran. Et une étrange pépite dans la carrière de Henry Levin, habitué aux navets. Sans doute faut-il créditer ses collaborateurs de cette réussite, à commencer par le scénariste et producteur Charles Brackett, qui a pris des libertés avec le roman, mais en a parfaitement respecté l’esprit. James Mason (le Nemo de 20 000 Lieues sous les mers, de Richard Fleischer) apporte cette malice flegmatique propre aux plus délicieux récits d’extrapolations scientifiques. La qualité des décors et des trucages, au charme rétro, reflète sans les trahir les rêves suscités par le livre : les images de forêts minérales, algues phosphorescentes, déserts de sel, cavernes plantées de champignons géants, repaires de monstres préhistoriques sont de celles qui s’incrustent dans l’imaginaire du spectateur ayant gardé son âme d’enfant. » Télérama

 

 

Islande, Terre inachevée par François Remy à Pepinster (BE)

Islande, Terre inachevée par François Remy à Pepinster (BE)

Père et fils, Eddy et François Remy sont depuis longtemps passionnés de photographie nature. Sous l’égide de Natagora, régionale du Marquisat de Franchimont, ils sont heureux de vous faire partager leur passion pour la nature sous la forme de deux conférences illustrées par de nombreuses photographies personnelles.

‘ISLANDE, Terre Inachevee’ est une invitation pour un voyage aux confins du cercle polaire, pour visiter une île où le dépaysement est total, les paysages féériques, rudes et sauvages, les couleurs et les lumières fabuleuses. Là, sur le territoire des vikings, la terre est en perpétuelle formation, une lutte entre la terre, le feu et la glace. Ce sera peut-être l’occasion de vous donner l’envie d’aller découvrir à votre tour cette contrée où la rudesse n’a d’égal que l’émerveillement.

Foyer Culturel de Pepinster
Cour Ransy – Rue Neuve 37
4860 Pepinster
Province de Liège
Téléphone : 087 231942
Tarif : 2 €
Public : à partir de 12 ans
Internet : http://www.natagora.be/marquisatdefranchimont

terre

FUFANU au POLAR FESTIVAL – SOIREE AIR D’ISLANDE

Samedi 29 avril à 20h Fufanu en concert à Paris

Après avoir marqué les esprits avec un premier album “ Few More Days To Go ” et s’imposant comme l’un des groupes les plus convaincants sur scène, FUFANU (One Little Indian / Islande) n’a pas ralenti le rythme avec la sortie d’un nouvel album “ Sports ” produit par Nick Zinner (Yeah Yeah Yeahs) et une tournée européenne.
Habitué du Iceland Airwaves Festival, le groupe a déjà connu plusieurs vies. Fondé sur les cendres d’un ancien duo techno expérimentale, ils ont changé de cap après avoir travaillé avec Damon Albarn. Un virage cold-wave et post-punk salutaire qui transpire dans les deux albums. Une signature sonore unique qui évoque Joy Division et le Bauhaus.

POINT EPHEMERE
200 QUAI DE VALMY
métro Jaurès
75010 PARIS

Rencontres islandaises à Paimpol (22) du 13 au 16 juillet

L’association Grunda-Pol organise du 13 au 16 juillet 2017 les « Rencontres Islandaises » à Paimpol

En présence de l’écrivaine Steinunn Johansdóttir et du traducteur de son livre « L’esclave islandaise » Eric Boury le 13 juillet

Expositions de photos et de peintures durant l’évènement

Le 15 juillet conférence et débat autour des Islandais et de la refonte du livre de François Chappé sur la pêche à Islande
Intervenants : Pierre Guérin, Pierre Kerlévéo, Gérard Lemarquis.

Le 16 sera la journée dédiée à La Fête des Islandais » traditionnellement en mémoire des pêcheurs morts en Islande

Journée de sensibilation à la culture islandaise

Journée de sensibilisation à la culture islandaise

À l’occasion de la 26e édition du festival Les Boréales, le Centre Régional des Lettres propose, le lundi 13 mars 2017, une journée de sensibilisation à la culture islandaise, en partenariat avec la médiathèque Alexis de Tocqueville.
Ouverte aux bibliothécaires, libraires et enseignants comme au grand public, cette journée de sensibilisation proposera une approche à la fois littéraire, sociétale et culturelle du pays invité d’honneur du festival 2017.

Médiathèque
15 quai François Mitterrand
14000 CAEN

Concert GRATUIT Júníus Meyvant à Besançon (25)

Dans le cadre du festival Generiq, concert le 15 février aux Bains-Douches

 

Júníus Meyvant est islandais et ce n’est pas induit quand on écoute pour la première fois sa musique. On pense indubitablement aux piliers de la Motown, que ce soit au niveau des sections rythmiques, des cuivres, ou encore des choeurs. Tout l’intérêt de sa musique se trouve d’ailleurs dans sa qualité d’arrangeur. On passe alors de ce qu’aurait pu être une chanson folk intimiste à un résultat grandiose.

Ce concert sera suivi d’un vernissage de l’exposition 5 ans de Gigiposters avec l’association Supersenor

+ d’infos https://www.facebook.com/events/1271343249626341/

Evénement Facebook de tous les concerts du festival à Besançon > https://www.facebook.com/events/617363391798407/

Concert coproduit avec La Rodia www.larodia.com

 

Bains-Douches

1 rue de l’Ecole

25000 Besançon