ERRÓ à Strasbourg du 18 septembre au 18 octobre 2020

ERRÓ à Strasbourg du 18 septembre au 18 octobre 2020

L’exceptionnel peintre islandais Erró, de son véritable nom Guðmundur Guðmundsson sera à l’affiche de la magnifique exposition organisée par la galerie l’Estampe du 18 Septembre au 18 Octobre à Strasbourg.
Erró est un des fondateurs d’un mouvement appelé la Figuration narrative au début des années 1960 en France.
Il étudie l’art de 1949 à 1954 à Reykjavik, puis à Oslo en Norvège et à Florence en Italie. En 1955, il entre à l’École de mosaïque de Ravenne1. Il s’installe à Paris en 1958 où il rencontre des artistes, des écrivains et des critiques liés au mouvement surréaliste : Breton, mais aussi Matta, Brauner, Masson, Max Ernst, Man Ray, Miro et Duchamp.
Dans un univers de bande-dessinée, Erró fait se rencontrer des figures de cartoons et despotes historiques. Il glane en permanence des visuels dans les journaux, la publicité, ou l’illustration pour réaliser ses collages et se fait connaître pour son humour et sa dérision….

Galerie de l’Estampe
31 Quai des Bateliers
67000 Strasbourg

Expo « Retour d’Islande » à Strasbourg

Expo « Retour d’Islande » à Strasbourg
BERNARD ALLIGAND: Retour d’Islande
Exposition du  2018 à L’Estampe – galerie d’art & éditeur – 31 Quai des Bateliers à Strasbourg
Bernard Alligand parcourt le monde.
Les belles rencontres et les éléments qu’il y trouve nourrissent son inspiration. Les cultures, les traditions et la terre même des paysages qu’il traverse donnent vie à des ethno-compositions faites de fragments de terre, de sable, de végétaux, ou de tissus. Après l’Egypte, le Maroc et les Emirats Arabes, Bernard Alligand a fusionné avec l’Islande. Les œuvres présentées à Strasbourg témoignent de la fascination de l’artiste pour cette île dont le nom signifie littéralement « terre de glace ».

alligand

Expo KJARNI à Strasbourg

Apollonia présente l’exposition monographique KJARNI (au cœur des choses) de MIREYA SAMPER
Adresse : 23, rue Boecklin à Strasbourg.
Vernissage le 17 juin à 18h30
Exposition du 18 juin au 31 juillet 2017 mer/ven – 11h à 18h – sam/dim – 14h à 18h. Entrée libre.
Dans le travail de Mireya Samper, née sur les terres islandaises, la délicatesse des formes épouse harmonieusement la légèreté des matériaux, traduisant sa fascination pour la nature et l’eau en particulier. Mireya Samper semble lancée dans un ambitieux projet : retranscrire cet élément fluide dans des matériaux bruts et solides.
L’artiste se sert de nombreux supports et techniques : la peinture sur papier washi, la sculpture sur métal ou encore la gravure sur roche… Elle multiplie ainsi les moyens pour tailler dans l’éternité cette forme éphémère qui lui tient tant à cœur, celle de la goutte en suspens.
Ses créations entrent en résonance avec les lieux pour lesquels elles étaient produites, tels qu’un oxymorique signe infini en papier installé dans une forêt lituanienne, ou des sculptures de bambou et de feuilles de chanvre peintes à Abiko au Japon. Elle a conçu de nombreuses installations autour du monde, du Japon à la France en passant par l’Inde, la Lituanie, le Mexique ou encore la Suède.
Véritable appel à l’introspection et à la communion avec les environnements, le travail de Mireya Samper n’a pas son pareil dans le jeu de lumière. Il évoque aussi bien un amour profond pour la nature qu’une foi sans équivoque dans l’idée selon laquelle l’esthétique est un allié précieux pour la paix de l’âme.
Cette exposition est présentée dans le cadre de l’évènement PAPIER EN FÊTE le 17 juin 2017.
Se déroulant dans la Robertsau, Papier en Fête invite à découvrir de plus près le travail du papier et ses acteurs – fabricants, artistes et utilisateurs – tout au long de la journée du 17 juin. Pour la deuxième année consécutive, l’événement propose un ensemble d’ateliers, de visites et d’expositions en libre accès qui vous entraîneront dans le monde fabuleux de cette matière unique…
Source : ambassade d’Islande
kjarni