Projection de « Woman at war » à Meudon (92) Centre Robert Doisneau Lettre d’info N°006

Projection de « Woman at war » à Meudon (92)

 

Samedi 25 février 2023 à 14h30

Espace culturel Robert-Doisneau

16 Avenue du Maréchal de Lattre de-Tassigny

92360 Meudon

 

https://www.unidivers.fr/event/espace-culturel-robert-doisneau-meudon-2023-02-25t1430000100/

Deux reportages en présence des réalisateurs à Plainfaing (88) Lettre d’info N°003

Le dimanche 12 février 2023

Au programme : « 3055 km à pied au coeur de l’Islande sauvage » de Pierre-Antoine Guillotel, suivi de « Le chemin d’Urbain V » de Francis Bourguer.

Entrée : 6€.

 

https://saintdieinfo.fr/2023/01/plainfaing-deux-reportages-presence-realisateurs-cinema-de-noirgoutte/

 

Cinéma de Noirgoutte

39 Noirgoutte

88230 Plainfaing

« Grand Marin » au cinéma le 23 janvier 2023 Lettre d’info N°002

Cinéma: l’odyssée islandaise d’une réalisatrice russe vivant en France.

Actrice née en Russie et installée en France depuis l’adolescence, Dinara Drukarova aime les défis: pour son premier film, elle a choisi les flots démontés de l’Islande, pour une odyssée dont elle tient le premier rôle.

« Grand Marin », en salles mercredi 11janvier 2023, est une adaptation d’un récit du même titre de Catherine Poulain : on y suit Lili, une femme qui a tout quitté et part vers l’inconnu, parvenant à convaincre un capitaine de navire de pêche d’embarquer à bord.
Dans ce rude huis clos, elle va devoir faire ses preuves et apprendre à se faire une place. Sur la mer déchaînée, l’erreur ne pardonne pas et Lily ne peut se permettre la moindre faiblesse, devant en permanence prouver qu’elle peut faire aussi bien – sinon mieux – que les hommes à bord.
Pour la réalisatrice de 47 ans, qui a grandi à Saint-Pétersbourg et fait ses premiers pas au cinéma à dix ans, interpréter ce personnage était une évidence: « c’est un être qui veut tout quitter, fuir son passé, partir vers l’inconnu, rentrer dans un autre monde et l’affronter », explique-t-elle à l’AFP.
En 1990, Dinara Drukarova entrevoit pour la première fois « une possibilité de s’échapper »: un voyage au Festival de Cannes pour un film russe dont elle tient le rôle principal. A la fin de la décennie, elle décidera d’apprendre le français en quelques mois pour mener une carrière d’actrice dans l’Hexagone. Elle a récemment tourné dans la série « Le Bureau des Légendes » et dans le film russo-finlandais « Compartiment n°6 », Grand Prix à Cannes en 2021.
« Je me suis dit: pour raconter cette histoire, il faut que je la vive », poursuit-elle à propos de « Grand Marin ».
« Je suis sortie en mer, j’ai pêché, j’ai filmé, j’ai essayé de rendre les choses de la façon la plus juste ». « C’est l’audace des premiers films: j’ai choisi ce qui est le plus dur, tourner en mer et jouer le premier rôle », s’amuse-t-elle.
Intense et poétique, le film navigue entre l’ambiance du Finlandais Aki Kaurismäki (les images sont signées du même directeur de la photographie) et les musiques de Jean-Benoît Dunckel (l’un des co-fondateurs du groupe « Air », qui signe la B.O.).
Le casting aussi déroute: des acteurs islandais, mais aussi Dylan Robert, découvert tout jeune dans « Shéhérazade » et emmené très loin de son univers marseillais, ainsi que l’acteur tamoul Antonythasan Jesuthasan, l’un des rôles principaux de « Dheepan » de Jacques Audiard, Palme d’Or 2015

Myriaðe (Mýgrútur)

Conférence-diaporama à Nice & Villefranche (06)

Sur les traces des Vikings en Atlantique Nord à Nice & Villefranche (06)
Cette conférence-diaporama, élaborée à partir de recherches et de nombreux voyages personnels, vous conduira sur des lieux où ont vécu les vikings, du 9ème au 12ème siècle, avec un regard sur les traces qu’ils y ont laissées.
Ce parcours dans l’Atlantique Nord permettra d’éclairer une culture originale et brillante qui dépasse l’image souvent simpliste que les raids de ces “Hommes du Nord” ont laissée dans notre imaginaire collectif.
Une place particulière sera consacrée à l’Islande en tant que conservatoire de la culture viking.

Deux séances, deux dates, deux lieux :

– Samedi 19 novembre 2022 à 10 h à la bibliothèque Raoul Mille à Nice.
33 av. Malausséna, dans l’ancienne gare du Sud). Entrée gratuite.
Petite salle. Réservation nécessaire au 04 97 13 54 29.

ou bien …
– Mardi 22 novembre 2022 à 17 h à Villefranche-sur-Mer.
Auditorium de la Citadelle de Villefranche (grand écran, meilleures conditions de projection).
Conférence-diaporama organisée par l’Université de Villefranche Inter-Âges (UVIA).

Sans réservation. Entrée 7 euros au profit de l’UVIA.

L’Islande à Caen (14) Lettre d’info N°077

La 30ème édition du Festival Les Boréales, le plus important festival dédié à la culture nordique et balte en Europe, aura lieu à Caen et dans toute la Normandie du 10 au 20 novembre 2022. La programmation de cette édition qui met en l’honneur la Suède, est particulièrement riche !

Deux écrivaines islandaises, Eva Björg Ægisdóttir et Kristín Eiríksdóttir auront le plaisir participer à plusieurs événements dans le cadre du festival.

 

Une rencontre littéraire avec Kristín Eiríksdóttir animée par Gérard Meudal aura lieu le dimanche 13 novembre, à 17 h à l’Auditorium du Musée des Beaux-Arts de Caen.

https://www.lesboreales.com/…/une-heure-avec-kristin…/

 

Kristín sera également à Épron le 14 novembre,

https://www.lesboreales.com/…/kristin-eiriksdottir-a…/

à Yvetot le 15 novembre

https://www.lesboreales.com/…/kristin-eiriksdottir-a…/

et à Vire le 16 novembre https://www.lesboreales.com/…/kristin-eiriksdottir-a-vire/

 

Une rencontre littéraire, « L’Art du Polar : la littérature noire au féminin » avec la participation de Eva Björg Ægisdóttir aura lieu le dimanche 13 novembre à 14h à l’Auditorium du Musée des Beaux-Arts de Caen

https://www.lesboreales.com/…/lart-du-polar-la…/

Eva Björg sera également à Langrune-sur-Mer le 14 novembre

https://www.lesboreales.com/…/eva-bjorg-aegisdottir-a…/

et à Brécey le 15 novembre https://www.lesboreales.com/…/eva-bjorg-aegisdottir-a…/

 

Le film « Godland », réalisé par Hlynur Pálmason (selectionné dans la section Un certain regard du Festival de Cannes cette année) sera à l’affiche le 16 novembre à 20h au Café des Images, Hérouville-Saint-Clair.

https://www.lesboreales.com/artistes/godland/

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://www.lesboreales.com/

 

« Islande, la magie des laves de Reykjanes » Arte Lettre d’info N°78

En Islande, pour la première fois depuis huit cents ans, d’immenses coulées de lave dévalent les pentes de la péninsule de Reykjanes, à quelques kilomètres de Reykjavík. Une opportunité rare pour les scientifiques d’étudier les mécanismes éruptifs (difficilement observables) de la dorsale médio-atlantique située au fond de l’océan. Arnaud Guérin accompagne une équipe de volcanologues.

 

Prochaine diffusion : 16 novembre 15h15

 

https://www.arte.tv/fr/videos/088420-012-A/des-volcans-et-des-hommes/?fbclid=IwAR3hXNUj5OxAD2Bwk6C14b7xjm1BqKIA-8hApVk_xZ78RkB4tK8bJ8taeLc

 

Disponible jusqu’au 08 janvier 2023

Nuit blanche du polar à Châteauroux (36) Lettre d’info N°066

Salon Nuit du Polar de 10h à 18h dans le hall de la mairie.
Le salon polar se tiendra le 15 octobre 2022 et se poursuivra, après19h au cinéma l’Appolo, par la projection de la trilogie du Parrain, entrecoupée de dinettes qui devraient conduire les cinéphiles jusqu’au petit jour.

Entrée gratuite.

Conférence sur les méthode d’investigation du Colonel Aude Ponroy à 16h15 au premier étage de la mairie.
L’Islandais, langue de l’effroi, par Eric Boury, traducteur d’Arnaldur Indriðason et Arni Þórarinsson 14h30.
Nuit du Parrain, cinéma l’Appolo de 20h à 6h du matin tarif unique 7€

https://www.labouinotte.fr/

Une Nuit blanche du polar à Châteauroux | Magcentre

Islande, l’île d’enfer à Bondues (59) Lettre d’info N°060

Islande, l’île d’enfer Dimanche 6 novembre, 16h30 espace culturel de Bondues
Projection du film de Pierre-Marie Hubert handicapé moteur

Espace culturel de Bondues 3, rue René d’Hespel Bondues 59910

 

L’Islande est fascinante. Représentant un cinquième de la superficie de la France, la plus grande des îles volcaniques a comme un parfum de création du monde auréolée de décors naturels d’une beauté époustouflante.
Glaciers somptueux, cascades gigantesques, fumerolles, geysers… partout la terre exulte d’une vie géologique trépidante et généreuse, offrant aux islandais une source d’énergie inépuisable et écologique : la géothermie.

Dès l’époque médiévale, l’île apparaît comme inquiétante et effrayante mais fascine.
À cette même époque se développe, sur toute la côte atlantique française, des campagnes de pêche pour capturer la morue dans les eaux tumultueuses islandaises.
Le réalisateur Pierre-Marie Hubert rend hommage à tous ces marins français disparus, célèbres et inconnus, partis pêcher sur les eaux islandaises.
La réalisation de prises de vues sous-marines témoigne tout à la fois de ces drames humains mais aussi de la beauté et de la force tectonique de cette île extraordinaire.
En présence de l’auteur, la projection sera suivie par une rencontre.

 

Pour toute la famille, à partir de 10 ans

En présence du réalisateur

Tarif unique : 5 euros

Durée : 1h45