Concert Vikingur Ólafsson à Paris le 13 novembre 2017

Dans le cadre des Pianissimes, le pianiste islandais Vikingur Ólafsson donnera son premier concert à Paris.
Il enregistre Philip Glass pour son premier disque chez Deutsche Grammophon.
Venez vivre une expérience unique en vous immergeant dans la musique hypnotique de Glass, qui résonnera avec celle de Chopin et Bach…
Le 13 novembre à 20h
Couvent des Recollets
148 rue du Faubourg St Martin
75010 Paris
01 48 87 10 90
http://www.pianissimes.org/

Soirée poésie et dédicace par Thór Stefánsson à la Bibliothèque nordique (75)

Lecture de poèmes en islandais et en français et dédicace du recueil paru aux éditions de l’Harmattan : « L’Amour et la vie… et d’autres poèmes », de Thór Stefánsson.
Le recueil « L’Amour et la vie… et d’autres poèmes » vient de paraître pour la première fois en français et en islandais. L’amour est l’un des thèmes de prédilection du poète islandais Thór Stefánsson, mais tous les aspects de la vie ont droit de cité dans son oeuvre. Plusieurs poèmes se réfèrent à la vie et à l’art de Paris, où ils ont été composés.
Mercredi 11 octobre à 18h15
En salle de lecture de la Bibliothèque nordique, entrée libre, réservation souhaitée :
6, rue Valette
75005 Paris
01.44.41.97.50
bsgnordique@univ-paris3.fr

Exposition d’arts visuels et sonores « Islande, pays de lumière » à Paris


Exposition d’arts visuels et sonores « Islande, pays de lumière » à Paris du
12 janvier au 26 février.
L’Islande, un pays à la frontière du Pôle Nord, où la glace et la roche s’entremêlent, où la lumière sublime les contrastes et réchauffe le cœur des voyageurs.
Mélanger l’image et le son, toucher plusieurs sens, transporter l’imaginaire pour mieux approcher ce qu’ils ont vécu, ressenti et perçu dans ces contrées lointaines. Cet échange artistique emmène le spectateur un peu plus loin dans le rêve, l’aventure et l’apaisement.

Atelier Montmartre
6 rue Burcq
75018 Paris

Samaris à Paris le 4 avril

Soirée musicale islandaise en vue avec le groupe Samaris le 4 avril prochain, à Paris, à l’Espace B. Une musique électronique douce, envoutante et cependant bien rythmée grâce à la voix de Jófríður, à la clarinette de Áslaug Rún et aux claviers de Þórður Kári.
Vous serez conquis, pour tout juste le prix d’une séance de cinéma.

https://www.facebook.com/events/1045748248815216/

Lundi 4 avril 20h
Espace B
16 rue Barbanègre
75019 Paris

Expo au musée de la marine à Paris jusqu’au 26 juin 2016

EXPOSITION. Dans les mailles du filet : la grande saga de la pêche à la morue
Le musée de la marine consacre une exposition à la pêche à la morue, cette épopée humaine qui dura près de 500 ans.

22C-6e-20150615152436

LOTI. Mythique depuis que l’écrivain Pierre Loti en fit le thème de son roman Pêcheur d’Islande, la saga de la pêche à la morue méritait bien une exposition. C’est d’abord une épopée humaine que nous conte le musée de la Marine. A partir du 15e siècle et durant près de 500 ans, des milliers d’hommes s’embarquèrent chaque année pour des campagnes à hauts risques. Six mois au large de Terre Neuve ou d’Islande. Mais qu’importe le danger, la pêche était abondante ! Gadus morhua pouvait peser jusqu’à 90 kg et le 19e siècle fut l’âge d’or de sa pêche. Les peintres (Paul Signac) puis les photographes (Willy Ronis) s’emparèrent du sujet magnifiant les départs des bateaux, les séparations, les retrouvailles, transformant les pêcheurs et leur famille en figures populaires dramatiques.

A l’aide de maquettes, de reconstitutions et d’animations, « Dans les mailles du filet » retrace les grandes étapes de cette pêche errante qui se pratiquait en suivant les bancs de poisson, en utilisant des chaloupes puis des doris, bateaux à fond plat plus manœuvrables. Deux hommes y pêchaient à la ligne dérivante. A bord du navire, l’équipage préparait le poisson avant de l’envoyer en cale où il était salé. Après la guerre, les chalutiers à moteur remplacèrent les voiliers, eux-mêmes supplantés à la fin des années 60 par des bateaux usines.

L’aventure s’est mal terminée pour les poissons, et par conséquent pour les pêcheurs. La deuxième partie de l’exposition sonne l’alarme avec des témoignages vidéo de scientifiques et des animations. Victime de la surpêche, la morue a quasiment disparu de l’Atlantique nord-ouest. En 1992, le gouvernement canadien a imposé un moratoire puis une interdiction de pêche, les morues capturées n’atteignant plus que trois à six kilos. Aujourd’hui, les stocks ne se sont toujours pas reconstitués.

Rendez-vous au Musée national de la Marine, 17 place du Trocadéro, jusqu’au 26 juin 2016.

Rens. : 01.53.65.69.53.

1 maille

Polar, festival nordique du 7 au 17 avril

Le Festival Air d’Islande et l’agence Sinny & Ooko s’associent pour créer un évènement inédit dédié à la culture nordique à Paris. Un festival original, conçu comme un parcours, ponctué de nombreuses soirées et de concerts. Au programme, la mise en avant de l’art de vivre nordique mais aussi des projections, des ateliers, des expositions éphémères et des dégustations culinaires. Un voyage immersif et sensoriel, à travers différents lieux de la capitale, pour découvrir ou redécouvrir ces pays fascinants. Du 7 au 17 avril.

http://www.polarfestival.com/